Mon expérience au sein du département Marketing

  • Ella et Adrien

Mon expérience au sein du département Marketing Ella et Adrien Ella et Adrien ont tous les deux 18 ans et sont actuellement en 3ème année d’apprentissage d’employés de commerce à l’école du secteur tertiaire à La Chaux-de-Fonds. Ella souhaite par la suite effectuer une maturité en santé pour devenir infirmière. Adrien quant à lui, souhaite faire sa maturité commerciale et continuer ses études dans ce domaine-là.

Quand avez-vous commencé votre formation au Cifom-Ester ? Et comment avez-vous vécu vos premières demi-journées dans l’epco Practime ?

Ella : J’ai commencé Practime en août 2013. Je décrirais ma première journée chez Practime comme étrange car je ne savais pas à quoi m’attendre, j’étais comme poisson hors de l’eau. Je me suis sentie seule face à une entreprise. C’était vraiment nouveau pour moi.

Adrien : J’ai également commencé Practime en aout 2013. Au début, je ne comprenais pas où j’étais, je pensais que c’était simplement un cours de plus dans le cursus scolaire. Mais j’ai vite compris que c’était plus que ça et j’y ai pris goût.

Qu’est-ce que c’est Practime pour vous ?

Ella : Practime est pour moi, mon entreprise formatrice. Quand j’évoque Practime, il me vient à l’esprit mon évolution dans le monde du travail. Dans ces locaux, nous ne sommes pas de simples étudiants, nous sommes considérés comme des employé(e)s de commerce et cela est très agréable, car nous devenons libre du carcan d’élève et de tout ce qui va avec, pour devenir des adultes responsables.

Adrien : Practime est l’entreprise qui m’a permis d’acquérir de l’expérience dans le monde du travail. Tout comme Ella, j’apprécie beaucoup le fait qu’ici, on nous considère comme des collaborateurs à part entière et non comme des élèves. Dans quels départements êtes-vous et quel est votre travail ?

Ella : Actuellement, je suis dans le département Marketing. Mon travail est varié. Au début de ma formation dans ce département, il m’a été demandé de créer une affiche pour promouvoir une montre, puis de réaliser une carte de Noël pour remercier nos clients, et mon dernier mandat, celui sur lequel je travaille en ce moment : Nous devons créer des affiches à partir de photos faites au sein de Practime et d’y intégrer une phrase accrocheuse qui provient des articles postés sur le blog ou dans les vidéos qui mettent en valeur la vie pratique des élèves-employés de commerce, publiées sur Facebook.

Adrien : Je suis également au département Marketing. Mon travail de début de formation dans ce département fut le même qu’Ella, j’ai dû créer une affiche après avoir étudié la marque et le produit, afin de promouvoir une montre. Ensuite on m’a mandaté pour créer un dossier concernant la foire des entreprises de pratique commerciale, appelée Swissmet. Dans ce dossier j’ai dû créé une maquette de stand pour cet évènement, établir un budget ainsi qu’une liste de montres à présenter lors de cette manifestation.

Comment se passe votre matinée à Practime ?

Ella et Adrien : Nous arrivons, et nous nous mettons au travail de manière naturelle. Nous n’avons pas vraiment de mission par jour, mais des projets à continuer jusqu’au délai prescrit. Il arrive parfois qu’on nous adresse des nouveaux mandats entre temps, dans ce cas nous nous mettons au travail sur ceux-ci car ils sont souvent moins conséquents que notre mandat de base. Nous devons apprendre à gérer les priorités et à fixer des objectifs.

Sur quelles compétences êtes-vous évalués pour ce travail quotidien ?

Ella et Adrien : Nous sommes évalués sur les affiches et les projets réalisés. Nos projets doivent être présentés avec un grand soin. Nous sommes également évalués sur notre présentation et notre aptitude à la communication, notre rapport aux valeurs et à l’identité de l’entreprise. Nous devons être capables d’argumenter sur nos choix graphiques et de présenter au mieux les montres de l’entreprise.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ?

Ella : Je suppose que c’est le manque d’inspiration car, dans ce département, il nous en faut beaucoup. Le syndrome de la page blanche est surement la plus grande difficulté que j’ai rencontrée. Mais cela me ramène toujours au message que l’entreprise ou le produit doit véhiculer auprès de nos clients. Il n’y a pas de communication efficace, ni de créativité sans un temps d’analyse.

Adrien : Pour moi, ma plus grande difficulté a été de comprendre l’image de marque et l’esprit de la montre pour laquelle nous avons fait une affiche. J’ai pris un petit moment avant de comprendre l’esprit du produit et de la marque.

En conclusion, qu’en pensez-vous ?

Dans ce département, nous avons développé un esprit critique par rapport à notre travail. Il y a une partie graphique qui est intégrée dans le département, ce qui permet de sortir un peu du quotidien des autres départements. Cela nous a permis d’acquérir des aptitudes pour la mise en page de document et une approche de la communication et du marketing.

Pour compléter cet article, nous avons le plaisir de vous présenter "un regard bienveillant" d'une personne du monde professionnel. Il s'agit de Karine Marie.

Karine Marie est chargée de mission et de communication chez Gafner Perspectives, elle a également été responsable du Centre de formation de la Société des employés de commerce à La Chaux-de-Fonds. Auparavant, elle a travaillé une dizaine d’années dans le secteur de l’horlogerie et pour le Musée d’Art et d’Histoire de Neuchâtel. En parallèle, elle a enseigné le marketing à l’Eracom à Lausanne.

Karine Marie, merci d’être venue nous visiter à Practime. Comment avez-vous connu Practime ?

J’ai connu Practime car j’ai été salariée à la SEC La Chaux-de-Fonds – Neuchâtel, qui est reliée à Helvartis (réseau des entreprises de pratiques commerciales).

Quelle a été votre première impression en découvrant Practime ?

Ma première impression a été très positive. Je ne savais pas que les entreprises de pratique commerciale (EPCO) existaient aussi pour des élèves de CFC. J’ai pu remarquer une grande motivation de la part de ces jeunes.

Vous avez étudié le marketing et vous le pratiquez. Pouvez- nous parler de votre parcours professionnel ?

Au départ, lorsque j’ai fait mes études, j’étais très attirée par la publicité. C’est donc dans ce domaine que j’ai commencé à travailler. Pendant 10 ans, j’ai donc été en charge de développer des campagnes publicitaires et construire des plans média. J’ai pu également toucher à tout ce qui concerne le retail, c’est-à-dire, tout ce qui se passe sur le point de vente. J’ai donc développé de la PLV (publicité sur le lieu de vente), des catalogues mais aussi organisé de nombreux événements. Après 15 ans d’expérience, ma préférence va pour les Relations Publiques! Aujourd’hui, par exemple, j’ai un mandat d’Attachée de presse pour le festival de la formation.

Dans le cadre du festival formation en fête, vous avez donné une formation « méchant marketing », de quoi s’agissait-il ?

On accuse généralement et à mon avis à tort, le marketing de tous les maux de la société. Lors de cette formation, j’ai voulu faire comprendre ce qui se cache derrière le mot « marketing » et pour quelles raisons et dans quelles situations nous sentons-nous agressés. Je pense qu’en connaissant mieux la démarche marketing, on peut prendre du recul et cela peut nous être utile pour tous les projets professionnels et personnels que nous menons chaque jour.

Que pensez-vous de notre travail à Practime ?

Je trouve que vos projets vous donnent une bonne vision du marketing et de la communication. La création de votre blog et l’activité sur les réseaux sociaux vous permettent de comprendre les défis d’une entreprise de nos jours.

Quelles sont les filières marketing existantes aujourd’hui ?

Pour travailler dans le marketing, il y a plusieurs possibilités. Il y a des écoles privées comme le « Sawi », qui ont de très bonnes formations. A l’université, il y a certains bachelors et masters qui peuvent aussi mener au marketing. A Neuchâtel, le master Journalisme et Communication doit être passionnant ! D’autres marketeurs ont des formations plus généralistes, notamment dans le domaine de l’économie. C’est aussi une bonne démarche car la connaissance de l’environnement est très importante pour développer une stratégie marketing. Aujourd’hui, si je devais conseiller quelqu’un, je lui dirais de se lancer dans tout ce qui concerne les bases de données, ce que l’on appelle en anglais : le big data. C’est un secteur en plein développement !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

painting company in dubai 15/04/2020 15:59

Any puritan attitudes of premature English settlers in Canada and america were which means that severe they will shunned several luxury together with artistic expressions which include painting, a good flourishing talent in Western world especially during England. Beginning to settle from a strange get was extremely tough for those new settlers so busied their selves with only just about the most essential details.

full time maids in dubai 15/04/2020 15:59

The use of the bride that will with the purchasing for her wedding outfit in addition to bridesmaid dresses will be helpful to that bride plus fun. Thank one cards also are become the maid in honor chores. The house maid of honor besides other members belonging to the bridal special event should try to make themselves obtainable for this challenge. The House maid of Dignity is, once the bride, the initial member belonging to the bride's wedding party in a married relationship.

siberyanhealth 03/02/2020 12:44

The 1st one can be that medical reform merely affects uninsured men and women. The second an example may be that Treatment benefits plus the Medicare software isn't gonna have health proper care reform. And then this last an example may be that medical reform could reduce the price of health.

cleaning company in dubai 12/06/2019 08:01

property maintenance provider may be a serious consideration. In the event of an organization, a good messy or simply nice and clean work place mirrors over the type. No company favors a good chaotic office environment, whichever your handmade jewelry for sale. Quite possibly automotive service retail outlets together with gas stations endeavor to suggest to a retail outlet prominent that could be nice and clean.

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog