Capa'cité 2016 - Interview de Gaëlle Praty et Killian Maurer, collaborateur au sein de l'entreprise de pratique commerciale (Epco) Practime

  • Jahelle Honegger

Article sur l’édition 2016 de Capa’cité – Interview de Gaëlle Praty et Killian Maurer, collaborateurs au sein de l’entreprise de pratique commerciale (Epco) Practime

Capa’cité est un salon où plus de 200 professions sont présentées à un public de simples curieux, de professionnels ainsi que de jeunes qui cherchent un parcours pour leur formation post-obligatoire. L’édition 2016 s’est déroulée à la Chaux-de-Fonds du 8 au 14 septembre et l’entreprise Practime y était présente avec un stand pour représenter le métier d’employé de commerce. Deux des collaborateurs de Practime, futurs employés de commerce ont accepté de se prêter au jeu de l’interview afin de raconter leur expérience vécue durant cet événement. Il s’agit de Gaëlle Praty, collaboratrice du département vente de Practime et de Killian Maurer, collaborateur du département RH de Practime également.

Comment avez-vous vécu cette édition de Capa’cité ?

G : Cette expérience a été très belle, cela m’a permis de découvrir le métier d’employé de commerce sous une autre facette, celle de l’expliquer, de transmettre. De plus, j’ai apprécié partager mon savoir avec les visiteurs du stand.

K : J’ai vécu cette expérience comme un moment de partage avec plusieurs générations. Les plus jeunes étaient en quête de réponses à leurs questions sur leur avenir. Les personnes au parcours professionnel déjà acquis étaient de simples curieux ou cherchaient parfois des informations à transmettre à leurs enfants. J’étais prêt à les guider

Avez-vous rencontré des difficultés à expliquer le métier d’employé de commerce aux visiteurs ?

G : Non pas vraiment, j’ai simplement expliqué les tâches que j’effectue ou que j’ai effectué par le passé. Je me suis aidée des panneaux explicatifs des différents départements de l’entreprise crées pour l’occasion afin d’être la plus précise possible.

K : Le travail fourni à Practime ainsi que les différents panneaux explicatifs m’ont permis d’être complet dans les explications que j’ai transmises. Je n’ai donc pas ressenti trop de difficultés car tout était mis en place pour que les explications soient bonnes.

Quelles sont les choses que les visiteurs voulaient le plus savoir sur le métier ?

G : On m’a souvent demandé qu’elle est la formation à effectuer pour devenir employé de commerce. J’ai donc expliqué mon propre parcours qui se termine au mois de juin prochain et évoqué l’apprentissage en entreprise.

K : « Est-ce que ce métier est diversifié ? », ce à quoi j’ai répondu positivement car au sein de notre cursus nous visitons et expérimentons tous les départements et donc le cahier des tâches effectué par l’employé de commerce lui-même.

Lorsque vous étiez à la place des visiteurs lors de précédentes éditions, cet événement a-t-il été utile pour votre futur ?

G : Certainement, car j’y ai été lors d’une édition précédente et je me souviens que le métier d’employé de commerce, entre autres, ne m’avait pas laissé indifférente. Les informations que j’avais reçues m’ont été utiles pour choisir cette voie.

K : Je n’avais auparavant jamais mis les pieds à Capa’cité mais j’avoue que le stylo reçu m’a fait plaisir (rires).

Etes-vous satisfaits du travail effectué par vous-même durant cette édition ?

G : Les visiteurs, notamment, ceux du plus jeune âge semblaient réceptifs, intéressés et conquis, ce qui a été une satisfaction pour moi.

K : J’ai établi un constat. Les personnes plus âgées me paraissaient plus intéressées que les élèves des écoles secondaires.

Est-ce que l’ambiance de travail était bonne et bénéfique pour vous ?

G : L’ambiance était très bonne, les diverses équipes de Practime collaboraient beaucoup ce qui a rendu le travail plus jovial.

K : La collaboration semblait professionnelle ce qui nous a permis de nous rapprocher et de créer de nombreuses affinités.

En conclusion, cette expérience vous a plu ?

G : Cette expérience était nouvelle et enrichissante. Si c’était à refaire, je la referais car j’ai aimé expliquer ce que je fais quatre heures par semaine au sein de l’entreprise à de futurs employés de commerce.

K : J’ai été ravi de savoir que ce que j’avais transmis durant cette édition aura intéressé et peut-être aidé un futur employé de commerce.

 

 

Capa'cité 2016 - Interview de Gaëlle Praty et Killian Maurer, collaborateur au sein de l'entreprise de pratique commerciale (Epco) Practime
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Thème Magazine -  Hébergé par Overblog